Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MARIE DAILY

MARIE DAILY

Deco, Kids & co.

Ma vie avec un enfant de 3 ans!

Depuis le mois d’octobre, Bambou a trois ans. Je constate qu’elle n’est vraiment plus une bambine.

Avec un peu de patience, de psychologie et d’humour, on s’était assez bien débrouillé pendant le "terrible two"… Mais avec une petite fille de trois ans, c’est un peu plus sportif. Bambou est plus indépendante, elle a ses propres priorités (que la raison ignore) et un sens de la répartie parfois déconcertant (et souvent désopilant). Pas toujours facile facile, mais évidemment, je suis super heureuse et fière de la voir s’affirmer et de voir son intelligence et son humour s’affiner !

Voici les principales transformations que j’ai pu constater :

  • Alors que jusqu’à présent, le salon était le terrain de jeu de prédilection, Bambou semble désormais préférer sa chambre. Un jour, le 31 décembre précisément, elle a décidé de rapatrier tous ses jouets dans sa chambre (« dans sa maison »). Comme sa chambre fait 9 m², on a du tout remettre en place, mais depuis elle demande souvent qu’on vienne jouer avec elle dans « sa » chambre.

  • Dans la continuité de cette première observation, le rangement de ses jouets est beaucoup moins "sous contrôle". Elle adore mélanger ses jouets et les thésauriser dans diverses cachettes, valises, boîtes… Il est de plus en plus fréquent de retrouver, dans une caisse à chaussures, des pièces de puzzles avec des légumes en plastiques, des coquillages et des crayons de couleurs. De plus, interdiction formelle d’y toucher « c’est pour l’anniversaire de Lila ».
  • Oui parce que Mistinguett a « ses copains » : la poupée Lila, le bébé, le doudou mouton, le doudou madame, le doudou lapin, Barbie et Peppa Pig avec lesquels elle organise des piques-niques, des spectacles, des anniversaires, la classe, etc. C’est un plaisir de la voir créer et construire ses jeux et mises-en-scène, mais quand à 7h30, un lundi matin, il faut attendre que « ses copains » soient tous installés (avec coussins et couvertures) dans le lit de papa et maman pour que Bambou boive son biberon, c’est parfois difficile à gérer. Ci-dessous "le pique-nique des copains" : 

  • Mademoiselle s’habille seule. Ce qui implique une mise à sac de sa garde-robe tous les matins.
  • Elle se forge une opinion. C’est assez incroyable, mais j’ai pu observer régulièrement qu’elle avait rassemblé divers éléments et en avait tiré une conclusion. C’est un peu diffus pour donner des exemples, mais ça me laisse souvent bouche-bée.
  • Dans le même ordre d’idée, elle commence à avoir un sens de la répartie cinglant. Papa et maman ne sont plus forcément des Dieux dont les paroles sont évangiles. Elle a le chic pour nous mettre face à nos contradictions. Elle ébranle les généralités. Personnellement j’adore.

  • Elle sait mentir et tricher (super la compétence) : « Papa, maman elle a dit oui »… alors que je viens de dire non.
  • Elle formule des besoins sociaux et affectifs nouveaux. Les besoins qu’elle exprime ne sont pas forcément « j’ai faim » ou « je veux regarder un dessin animé ». Mais « j’aimerai que untel vienne à la maison ».

En écrivant ce billet, je me rends compte que ce qui rends cet âge délicat c’est que l’enfant fait d’énormes progrès intellectuels - son langage, sa capacité de négociation, son humour, son esprit de déduction s’affinent au point de pouvoir concurrencer ceux de l’adulte (d’autant plus que l’enfant a une botte secrète imparable s’il est mis en difficulté : la sourde oreille) -, mais son intelligence émotionnelle est encore très immature et l’enfant est encore très égocentrique.

Même si ce n’est pas toujours facile, j’adore cette période et je suis tous les jours pleine de fierté lorsque je vois ma petite fille grandir et forger sa propre personnalité.

Ma vie avec un enfant de 3 ans!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article