Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MARIE DAILY

MARIE DAILY

Deco, Kids & co.

Ralentir...

Bonjour à tous!

J'espère que vous allez bien!

Je suis loin (très loin même) d'être à court d'inspiration et de choses à partager sur le blog, mais je dois avouer que je m'égare dans pas mal d'idées. Ce n'est pas forcément mauvais, j'ai besoin d'un peu d'introspection. (J'ai plein de brouillon, quand je les terminerai, vous croulerez sous la lecture ;-)).

En réalité, j'ai un peu eu l'impression de courir après quelque chose, et depuis peu, je me dis que ce que je cherche, je l'ai peut-être déjà trouvé! J'ai un peu pris conscience que je devais soigner un peu mon couple et regarder ma fille grandir.

Il y a quelques mois, une amie m'avait proposée de l'accompagner à une conférence-spectacle sur notre "rapport au temps" qui m'a fait pas mal cogiter. Je n'ai pas pris de notes et ça commence à dater, mais je me souviens qu'au début de la conférence, en bonne geeks/businessmum/femmmeactive, j'étais sur la défensive face à un discours que je craignais réactionnaire (le fameux "c'était mieux avant", "maintenant, on ne sait plus vivre").

Puis, le conférencier, Aboude Adhami, psycho-thérapeute, a souligné différentes choses qui m'ont interpellé :

- cette idée (pourtant pas universelle) que la vie est une ligne droite au cours de laquelle il faut faire/accomplir un tas de trucs, le plus vite possible, pour pouvoir en faire d'autres et cette pression que nous mettons à nos enfants dès le berceau (il doit "faire ses nuits" à 5 kg, être sevré à 6 mois, marcher à un etc.) ;

- cette image d'un coureur sur un tapis de course qui se plante inévitablement si on arrête le tapis d'un coup ;

- cette idée (démontrée grâce à un extrait sonore) que plus on va vite, plus on est euphorique, puis ridicule, avant de devenir dément ;

- cette vérité que le changement prend du temps (l'auteur rappelle qu'il n'y a pas si longtemps, pour établir un changement majeur dans une famille, il fallait plusieurs générations alors que maintenant on "doit" vivre plusieurs vies) ;

- cette idée que ceux qui n'adoptent pas forcément ce rythme effréné sont peut-être des "résistants" :

Et encore plein d'autres choses...

J'avoue que je me retrouvais souvent dans les caricatures du conférencier et ça m'a interpellé car j'ai à la maison deux personnes - ma fille et mon compagnon - qui souffrent parfois de mon "agitation".

Ce soir, j'étais seule avec Bambou et la maison était très calme. On était assises sur le canapé et on a commencé à papoter. Elle avait un petit coup de blues et on a appellé son papa. Elle a montré une sensibilité que je n'avais encore jamais perçue et que je n'aurais sans doute jamais perçue si on ne s'était pas tues toutes les deux pour écouter le silence.

Ralentir...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Gwen 10/06/2015 09:47

Je me suis rendue compte des bienfaits de passer du temps avec les siens... Il y a quelques jours, alors qu'on avait encore un we hyper chargé avec 1000 choses programmées (repassage, rangement du bureau, courses, ...), je me suis assise une minute dans la salle de jeu avec mes deux enfants et on s'est mis à jouer avec des cubes en bois coorés, à inventer des animaux/totems que Camille s'amusait à détruire et Basile et moi à recontstruire. on était tellement bien qu'on a joué longtemps là tous les trois, et mon mari nous a rejoint pour nous regarder jouer... C'était paisible, on était bien et je cherche à multiplier ces moments chaque jour... Même si ce n'est que 10 minutes dans le canapé à faire les fous/décompresser/prendre du temps pour eux ;-)

Marie b 12/06/2015 15:12

Parfois 10 min de câlins exclusifs ou d'échanges très qualitatifs changent tout!

Bernieshoot 09/06/2015 22:44

Profites bien de ta vie

Marie b 12/06/2015 15:11

Merci!