Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MARIE DAILY

MARIE DAILY

Deco, Kids & co.

#Belgomums : Du temps pour soi…

Du temps pour soi…

C’est le thème du mois des Belgo Mums !

Pour nous toutes, il semble qu'on a un peu pris le temps de la réflexion pour ce thème. Mais je dois dire que je trouve que les premiers articles sont super inspirants (ici ceux de Valérie, Evel et Emilie).

Vous savez, quand on est (jeune) parent, qu’on doit jongler entre le boulot, l’amoureux, les enfants, la famille, les amis, les tâches ménagères, etc…. il ne reste plus beaucoup de temps pour soi. En tout cas, c’est ce qu’on nous dis et ce qu’on ressent.

Et puis d’abord, le temps ? pour soi ? c’est quoi ?

Une chose est certaine, depuis que je ne vis plus seule (à fortiori depuis que je suis devenue maman) et que je ne tiens plus uniquement compte de ma petite personne, mon rapport au temps a vraiment changé !

Mon petit footing du jour

Mon petit footing du jour

Moins de temps

Bien entendu, mon rôle de maman implique une disponibilité qui demande de l’attention mais aussi du temps.

Bien entendu, ma vie est bien plus rythmée par les soins quotidiens et les activités de Bambou que par mes sorties.

Pourtant, je n’ai pas l’impression que ce temps m’a été volé. Au contraire, j’ai choisi ce bouleversement. Le temps consacré à Bambou et à ma famille est aussi du temps pour moi.

Evidemment, trouver le temps de sortir de son cocoon familial (pour voir des amis, rencontrer des personnes qui partagent notre passion) est essentiel ! Trouver du temps en tête à tête avec soi-même également, pour se recentrer. D’ailleurs, avant d’être maman, j’avais beaucoup moins conscience de ce besoin d’isolement (je suis plutôt extravertie).

La vie sociale demande un peu d’organisation et d’anticipation. Les moments d’isolement, en revanche, j’ai appris à les cueillir et à les savourer par petite dose au fil de la journée et de la semaine :

  • Me réveiller avant la maisonnée pour préparer un bon petit déjeuner sain et bienveillant, siroter mon café, checker mes blogs préférés, prévoir un lunch correct ;
  • Une séance de sophrologie sur le temps de midi ;
  • Une petite ballade pour rentrer du boulot si le soleil est au rendez-vous ;
  • Faire un petit footing dans la nature pendant une petite heure volée (comme aujourd'hui!)
  • Filer sous la douche en début de soirée pour me délasser de la journée (le papa est en renfort)
  • Un rendez-vous (à l’arrache certes) chez le coiffeur
  • Déchiffrer une partition de piano.
#Belgomums : Du temps pour soi…

Une autre dimension temporelle

On apprend à saisir le temps, donc. Les enfants, par contre, masteurisent l’art de prendre le temps !

S’arrêter pour observer une coccinelle quand il pleut et qu’il faut rentrer vite vite viiiitteee.

Décider de changer de robe alors que papa et maman sont déjà sur le pas de la porte pour aller l’école.

Mâcher chaque bouchée jusqu’à ce qu’elles soient liquéfiées.

Une routine du soir qui n’en finit pas (mais plus il y en a, mieux c’est).

Avec les enfants, on entre dans une autre dimension temporelle. Et j’avoue, là, j’ai eu un peu de mal à m’adapter. Et le chemin vers la zénitude totale est encore long !

Les enfants sont de vrais empêcheurs de foncer en rond ! Et ça, c’est très difficile à gérer par la génération Y que nous sommes !

Pourtant, au fond de moi, j’ai vraiment la conviction que ce rythme qu’ils nous imposent (enfin, parfois, car nous leur imposons également notre rythme de oufs), nous est bénéfique. Physiquement et mentalement.

En devenant maman, j'ai appris à sentir le temps et à le savourer (parfois de force).

#Belgomums : Du temps pour soi…

La routine

Autre bouleversement en devenant maman : apprivoiser le caractère cyclique du temps.

Pour notre génération Y, le temps est linéaire. Il est appréhendé comme une ligne droite, accumulation d'expériences et de check lists, où la nouveauté est reine.

A contrario, pour les enfants, rien de tel que la routine. Ils l'adorent! Chaque soir le même rituel. La même histoire pendant six mois. Le même dessin animé à la même heure. (Si on les laissait faire), le même repas tous les jours.

En devenant maman, j'ai appris à apprécier ces rituels et à saisir l'exceptionnel dans dans chaque instant (car finalement, aucun coucher, aucun repas, aucune ballade n'est identique).

Alors voilà. Du temps pour moi, en tant que maman, c’est avant tout essayer (c’est vraiment un objectif plus qu’un acquis) de profiter de chaque moment, de chaque instant.

#Belgomums : Du temps pour soi…

Ces photos ont été prises lors de mon petit footing aujourd'hui (le premier de l'année!) pendant une activité de Bambou. Avec un soleil pareil, il faut en profiter! Prendre le temps de souffler dans la nature me rebooste complètement.

Et vous, c'est quoi le temps pour vous ?

Bisous?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tina 17/11/2016 11:52

Coucou, au début, lorsque mon fils venait de naitre, j'avais du mal à trouver du temps pour moi. J’étais fatiguée, j'avais tout le temps envie de dormir et je ne pouvais même pas m’appliquer un masque sur le visage. Mais, j'ai finalement repris le dessus et j'ai trouvé un rythme pour tout gérer dans la maison, dans ma vie de maman, d'épouse et de femme.